Financement


Le financement de la VAE

Le candidat peut obtenir une prise en charge de ses frais, notamment par les différents acteurs qui participent au financement de la formation professionnelle continue dont elle fait partie.

Pour l’essentiel, les frais peuvent être pris en charge : par l’employeur (pour les salariés), par le Fongecif (Fonds de gestion des congés individuels de formation), les OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé), par Pôle emploi, par un Fonds de formation, par le chèque VAE du Conseil régional de Bretagne.

Les titulaires d'un Compte personnel de formation (CPF) peuvent également utiliser les heures présentes sur leur compte pour réaliser et financer un accompagnement VAE.

Consulter la liste des organismes financeurs en Bretagne

Les modalités de financement varient selon le statut des candidats :

Télécharger en pdf


Les coûts de la VAE

Les coûts de la Validation des acquis de l'expérience (VAE) varient selon la certification visée. Ils comprennent les frais en lien avec la prestation d'accompagnement VAE (non obligatoire) et certains frais (jury,...) ainsi que la rémunération éventuelle du candidat.

Détails des coûts :

  • Frais d’inscription à l’organisme certificateur. Ils varient d’un établissement à l’autre, voire même, sont gratuits dans certains organismes.
  • Frais d’accompagnement. Tel que défini par le cadre juridique de la VAE, l’accompagnement est facultatif mais fortement conseillé. Légalement, il ne peut pas être rendu obligatoire.
  • Frais de validation (la réunion de jury…). Ils ne sont pas toujours facturés.
Les coûts de la VAE varient selon les organismes certificateurs :

Télécharger en pdf