Qu’attendent les usagers du SPRO ? Résultats d’une enquête inter-régionale

Enquête inter-régionale auprès des publics du Service Public Régional de l’Orientation

Dans le cadre de l’expérimentation du service public régional de l’orientation (SPRO), trois régions (Bretagne, Centre et Pays de la Loire) ont souhaité mieux connaitre les  usages et attentes des publics.
Pour ce faire, une enquête inter-régionale,  menée par le cabinet TMO Régions* en 2014 a permis d’interroger 1700 personnes par questionnaires, complétée par des tables rondes qualitatives auprès de publics cibles.
Elle révèle les usages et attentes des différents publics (salariés, demandeurs d’emploi, jeunes) sur l’ensemble des phases de l’orientation.
Parmi les enseignements de cette enquête :

L’orientation : un sujet qui intéresse !
88% des personnes interrogées se posent actuellement des questions sur leur orientation ou leur évolution professionnelle et 70 % ont effectué des recherches d’information ou de conseils au cours des deux dernières années.

Complémentarité de l’offre dématérialisée et des lieux physiques
Concernant la recherche d’informations, 89% des personnes interrogées citent le recours à Internet et 74 % ont fait appel à des lieux et organismes. Ceci démontre bien la complémentarité entre ces deux modalités de recherche.
Par ailleurs, les attentes en matière d’information portent sur l’emploi, les formations, les métiers et les secteurs d’activité à l’échelle du bassin d’emploi.
Enfin, les publics souhaitent disposer d’une offre d’information multi entrées permettant d’ouvrir le champ des possibles.

Attente d’une offre globale d’accueil
En ce qui concerne les demandeurs d’emploi et les salariés, ces publics souhaitent obtenir dès leurs premières démarches :
-    des informations sur l’offre de services disponibles,
-    une prise en compte et une première analyse de leur demande,
-    un aiguillage, au sein du SPRO, vers l’interlocuteur le plus adapté.
Sur cette thématique, les étudiants réclament une « initiation obligatoire » à l’orientation et le développement de services au cœur des universités.

Écoute, méthodologie et conseils personnalisés : les points forts d’un SPRO idéal
Le conseiller idéal est différent selon les publics : il est conseiller « coach » pour les demandeurs d’emploi, conseiller « impulseur » pour les jeunes, conseiller « passeur » pour les salariés.
Mais tous les publics s’accordent sur un socle commun minimum : une grande qualité relationnelle, des conseils et des informations personnalisés, une approche méthodologique pour co-construire le projet.

* La coordination de ces travaux a été confiée par les Régions à leurs Carif Oref.
Une étude documentaire préalable à l’enquête auprès des publics a été réalisée par le GREF Bretagne  et ses partenaires régionaux.


Télécharger