L’apprentissage du français pour les adultes migrants

La formation linguistique en français est un champ éducatif et professionnel complexe à la croisée de différentes politiques publiques (accueil, intégration, emploi, formation, illettrisme) qui a connu de multiples évolutions. De nombreux dispositifs et diplômes sont aujourd'hui proposés selon les différents profils.

L’accueil des étrangers en France

 


 

Les conditions d’entrée en France

ezembed

Les conditions d’entrée en France varient en fonction des pays d’origine et du type de demande de séjour :

  • les ressortissants de l’Union Européenne disposent de la liberté de circulation en France et n’ont pas besoin de visa,
  • les ressortissants d’un pays hors Union Européenne doivent faire la demande depuis leur pays d’un visa court séjour (sauf dispense en fonction des pays) ou long séjour (plus de trois mois),
  • certaines personnes peuvent demander un visa au titre de l’asile politique (demandeurs d’asile), soit depuis le pays d’origine, soit à leur arrivée sur le sol français. Ces personnes enclenchent alors une procédure visant à obtenir le statut de réfugié ou de la protection subsidiaire. A leur arrivée en France, ils doivent contacter la préfecture pour obtenir le droit de séjourner sur le territoire français et enclencher une demande d’asile. Les mineurs isolés sont des demandeurs d’asile âgés de moins de 18 ans et séparés de leurs parents. Ils relèvent de la compétence des départements au titre de la protection de l’enfance,
  • le regroupement familial permet à un ressortissant étranger régulièrement établi en France d’être rejoint par sa famille.

 

A consulter :L’accueil des étrangers sur le site du ministère de l’IntérieurLe livret « Venir vivre en France »

 


 

Le Contrat d’intégration républicaine (CIR)

La majorité des personnes* souhaitant s’installer durablement en France s’engage dans un parcours en signant le Contrat d’intégration républicaine (CIR).Ce contrat comprend :

  • un entretien approfondi avec un auditeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII),
  • une formation civique de deux jours sur les principes et valeurs de la République française, et les démarches d’accès aux droits et à l’emploi,
  • un test linguistique, suivi si nécessaire d’une formation linguistique. Si le niveau de langue est inférieur au niveau A1 du Cadre européen commun de référence (CECR), la formation linguistique est obligatoire.

Ce contrat est signé pour un an, renouvelable.* Hormis les personnes qui disposent d’un titre de séjour en tant que visiteur, étudiant, stagiaire, salarié détaché, disposant d’un « passeport talent »…

A consulter :Le CIR sur le site du ministèreCoordonnées de l’OFII à Rennes

 


 

La poursuite du parcours et l’obtention de titres de séjour

En parallèle du Contrat d’intégration républicaine (CIR), les personnes peuvent poursuivre leur parcours d’insertion. La délivrance des titres de séjour est conditionnée par le niveau de langue :

  • la carte pluriannuelle de 2 à 4 ans est délivrée à partir du niveau A1 du CECR,
  • la carte de résident de 10 ans renouvelable est accessible à partir du niveau A2,
  • l’accès à la nationalité française est conditionné au niveau B1 du CECR.

 

A consulter :La liste et le descriptif des cartes et titres de séjour sur le site du ministère

 


 

Les structures relais pour les étrangers

Des structures associatives, des centres sociaux ou d’hébergement œuvrent dans le champ de l’accueil et de l’accompagnement des étrangers. Elles interviennent en complément des politiques publiques. 

ezembed

Les Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile (CADA) offrent aux demandeurs d’asile un lieu d’accueil pour toute la durée de l’étude de leur dossier de demande de statut de réfugié. Cet accueil prévoit leur hébergement, ainsi qu’un suivi administratif (accompagnement de la procédure de demande d’asile), un suivi social (accès aux soins, scolarisation des enfants, etc.) et une aide financière alimentaire. Les CADA sont en général gérés par des associations ou des entreprises.

A consulter :La cartographie des CADA en Bretagne

La Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions. En Bretagne, elle dispose de plusieurs lieux de permanence pour accueillir et accompagner les personnes.

A consulter :La cimade en Bretagne

La plateforme EOL (évaluation et orientation linguistique) sur le territoire rennais a pour objectif  de faciliter l'accès à l'apprentissage du français pour les personnes migrantes par la coordination et la mutualisation des actions de formation et d'accompagnement linguistiques présentes sur le territoire de Rennes Métropole.

A consulter :La plateforme EOL

D’autres associations caritatives œuvrent contre la pauvreté et l’exclusion. Elles peuvent accueillir et aider les personnes en difficulté, à travers par exemple des dons de vêtements, des repas, des possibilités d’hébergement. Elles proposent, pour certaines, des cours de français ou des conseils pour accompagner les personnes dans leurs démarches administratives.

A consulter : Le secours populaire françaisLe secours catholiqueLa banque alimentaireLes restos du cœur

Repères sur la formation linguistique pour les adultes migrants

 


 

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR)

ezembed

Élaboré à l’initiative du Conseil de l’Europe, le Cadre européen commun de référence offre une base commune pour l’élaboration de programmes de langues vivantes, de référentiels, d’examens et de manuels en Europe.Il est utilisé par le ministère de l’Intérieur comme référentiel pour l’obtention des cartes et titres de séjour. Le CECR décrit les compétences en langues étrangères avec une échelle à six niveaux : A1 et A2, B1 et B2, C1 et C2. Ces niveaux se décomposent comme sur le schéma consultable ci-dessous.

A consulter : Le schéma des niveaux du Cadre européen commun de référenceLa page du Conseil de l’Europe qui décrit le CECR

 


 

Les profils linguistiques des adultes migrants

ezembed

Depuis la fin des années 90, les flux migratoires en France ont évolué. La diversité de langues et de cultures des migrants rend moins opérationnel le trio « alpha, Fle, illettrisme ».A partir de ces trois catégories, les formateurs distinguent de nouveaux profils : FLE, alpha/FLE, petit FLE…

A consulter : Les nouveaux profils

Source : Le Français langue seconde, Anne Vicher, 2008, in Synergies Sud-est européen n°1, pp31-44.FLE, FLS, FLM... de quoi parle-t-on ?On distingue également d’autres déclinaisons du FLE en fonction du type de public :

  • FLS, Français langue seconde : la personne n’a pas le français pour langue maternelle, mais est néanmoins en contact proche avec la langue française (exemple des pays multilingues…),
  • FLSco, Français langue de scolarisation : il s’agit d’une catégorie du français langue seconde. Il est enseigné aux enfants dont la langue maternelle n’est pas le français,
  • FLM, Français langue maternelle : la personne a le français comme langue maternelle,
  • FOS, Français sur objectifs spécifiques : démarche pédagogique dont l’objectif est l’accès à des compétences langagières dans des situations identifiées de communication professionnelle ou de formation (vocabulaire adapté au milieu professionnel, usage de l’écrit en VAE…).

 


 

Les principaux diplômes et certifications en Français

 

Les diplômes (DILF, DELF, DALF)

Ils valident les compétences en français depuis les premiers apprentissages jusqu’aux niveaux les plus élevés. Ils sont délivrés par les ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et sont internationalement reconnus. Ils sont en corrélation avec l’échelle à 6 niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR).DILF : Diplôme initial de langue française Public : grands débutants et nouveaux arrivants en France.Le DILF évalue les premiers apprentissages (niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l’Europe). Il constitue une première étape vers le DELF et le DALF. Il est délivré uniquement en France.DELF : Diplôme d'études en langue françaisePublic : tous publics. Le DELF évalue les apprentissages du niveau A1 au niveau B2 du CECR. Il se décline en différentes versions en fonction du public (adultes, enfants, publics en insertion…).DALF : Diplôme approfondi de langue française Public : tous publics avec un niveau de langue élevé. Le DALF se compose de 2 diplômes indépendants, correspondant aux niveaux C1 et C2 du CECR.

A consulter :Les diplômes sur le site du CIEP

 

Le Diplôme de compétence en langue (DCL)

Il a été créé par le ministère de l’Education nationale à l’attention spécifique des publics adultes, et répond notamment aux besoins du monde professionnel. Les épreuves du DCL couvrent 5 domaines de compétence. Il se présente sous deux versions :

  • Le DCL FLE pour le français usuel, permet de valider les niveaux A2 à C1. Il couvre donc le niveau B1 nécessaire à l'acquisition de la nationalité française,
  • Le DCL FP pour le français professionnel, permet de valider les niveaux A1 et A2.

 

A consulter :Le DCL sur le site du ministère

 

Le Test de connaissance du français (TCF)

Il est délivré par le ministère de l’Éducation nationale et permet de valider les niveaux A1 à C2 du CECR. Il est obtenu par un test de trois épreuves : compréhension orale, maîtrise des structures de la langue et compréhension écrite.

A consulter :Le TCF sur le site du Ciep

 

CléA, le socle de connaissances et de compétences professionnelles

ezembed

CléA est une certification des compétences. Elle est délivrée par le COPANEF (Comité Paritaire Interprofessionnel National pour l’Emploi et la Formation) et permet de faire reconnaître la maîtrise des compétences fondamentales de la vie professionnelle à travers sept domaines de compétences.Elle est ouverte à toutes les personnes salariées ou demandeuses d'emploi ayant besoin de sécuriser leur parcours professionnel ou de développer leur employabilité.

A consulter :Le site du certificat CléALa page CléA sur le site du Coparef BretagneEn complément : Le tableau des certifications de la maîtrise du français réalisé par Défi métiers

L’offre de formation

 


 

Les formations de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII)

Les formations proposées par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) visent à acquérir de l'autonomie dans l'apprentissage et la maîtrise de la langue française.Elles concernent les personnes étrangères souhaitant s'installer durablement en France et signataires du contrat d'intégration républicaine (CIR).Trois parcours sont proposés en fonction du niveau de français de la personne. Ces formations de niveaux A1, A2 et B1  permettent de préparer les diplômes requis pour obtenir le cas échéant, les cartes de séjours pluriannuelles, de résident ou d’accéder à la nationalité française.

A consulter :Les formations de l’OFII sur le site du GREF Bretagne

 


 

La prestation Compétences Français langue étrangère (FLE)

Elle permet à des personnes migrantes d’accéder à un apprentissage du français, et de bénéficier d’un accompagnement pour définir et valider un projet professionnel ou une entrée en formation.Elle est financée par la Région Bretagne dans le cadre du Dispositif régional d’insertion professionnelle (DRIP).

A consulter :La prestation compétences FLE sur le site seformerenbretagne.frLes formations compétences FLE sur le site du GREF Bretagne

 


 

Le dispositif Compétences clés

Les formations visent à acquérir ou renforcer des compétences générales et s’adressent à des personnes engagées dans des démarches d’insertion professionnelle qui cherchent à atteindre les objectifs professionnels suivants :

  • accéder à un emploi hors alternance,
  • accéder à un emploi dans le cadre d'un contrat en alternance,
  • accéder à une formation pré-qualifiante ou qualifiante,
  • réussir un concours,
  • évoluer professionnellement.

L’un des quatre parcours proposés vise les personnes dont l’objectif est l’apprentissage du français comme langue étrangère.

  • parcours 1 : développement des compétences clés, insertion socioprofessionnelle
  • parcours 2 : développement des compétences clés, accès et maintien dans l'emploi
  • parcours 3 : développement des compétences clés, accès à la formation et à la certification
  • parcours 4 : développement des compétences clés, Français Langue Étrangère

Le dispositif compétences clés est financé par la Région Bretagne.

A consulter :Les formations compétences clés sur le site du GREF Bretagne

 


 

Les ateliers sociolinguistiques

ezembed

L’Atelier sociolinguistique (ASL) est une action spécifique de soutien des processus d’intégration qui se situe dans le champ de la promotion sociale et de la citoyenneté et cible des adultes migrants primo-arrivants, y compris des réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire. Les Ateliers sociolinguistiques doivent permettre aux bénéficiaires :

  • de découvrir, d’explorer et de s’approprier les espaces publics et codes sociaux de l’environnement,
  • de favoriser leur mobilité en situation réelle et leur accès à la vie culturelle,
  • de développer leurs compétences dans la vie sociale (démarches auprès des services publics, accompagnement dans la scolarité de leurs enfants…),
  • d’acquérir des compétences de communication afin de mieux s’insérer dans la vie sociale et professionnelle,
  • de mieux s’approprier leur environnement direct et de renforcer leur confiance en soi.

Ces formations sont complémentaires aux formations délivrées par l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration).Elles font l’objet d’un appel à projet instruit par la Direction régionale de la jeunesse, du sport et de la cohésion sociale et sont financées par des crédits du ministère de l’Intérieur.

A consulter :Les formations sur le site du GREF (à venir)

 


 

Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants

Le dispositif Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants (OEPRE) a pour but d'améliorer les compétences des parents d’élèves non francophones, primo-arrivants ayant signé un contrat d’intégration républicaine (CIR) depuis moins de cinq ans.

  • apprendre, dans l'enceinte d'un établissement scolaire, la langue française à l'oral et à l'écrit en s'appropriant les principes et valeurs de la république en découvrant le fonctionnement de l'école.
  • acquérir les moyens d'aider ses propres enfants au cours de leur scolarité.

Cette formation est assurée par des enseignants de l’Education nationale, des GRETA ou par des membres d'associations diplômés en FLE-FLS.

A consulter :Le dispositif OEPRE sur le site du ministèreLes formations sur le site du GREF (à venir)

 


 

Les autres actions et dispositifs

D’autres dispositifs (conseils départementaux, collectivités locales), et surtout un grandnombre d’actions associatives existent également. Ils sont généralement composés de formation linguistique, associée à des missions d’ordre plus général (insertion socio-professionnelle, insertion culturelle, accompagnement personnel et familial, etc.).La Direction régionale de la jeunesse et de la cohésion sociale (DRJSCS) a publié en 2015 un répertoire de l’offre de formation linguistique en Bretagne.

A consulter :Consulter la notice du répertoire de l’offre de formation linguistique sur le site du GREF Bretagne

Le coin des formateurs

 


 

Restez informé avec les outils du GREF Bretagne

 

 


 

Des ressources pour les formateurs

 

Doc en stock, des ressources pour les formateurs

Un site qui propose des ressources pédagogiques pour accompagner l’apprentissage du français auprès de migrants. Il a été élaboré à partir des pratiques de formateurs et conseillers pédagogiques pour produire ce premier outillage pédagogique.

A consulter : Doc en stock

 

Sitographie de ressources pédagogiques

Le Ciep propose une sitographie complète avec des liens directs vers des sites proposant des ressources pédagogiques.

A consulter : Le site du Ciep

 

Les documentaires de TV5 monde

Le site « Parlons français, c’est facile » s’adresse aux enseignants de français langue étrangère désireux d’intégrer à leur enseignement des webdocumentaires afin de construire des cours conformes aux niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). 

A consulter :Le site Parlons français, c’est facile

 

Le programme AlphaB de l’association Tous bénévoles

Le Programme AlphaB propose des ressources pour les formateurs : conseils, formations, rencontres, guides pratiques, outils pédagogiques etc.

A consulter :Le site du programme AlphaB

 

Le Blog du réseau Canopé de l’académie de Rennes

Cet espace collaboratif a été co-construit avec les référents FLE du rectorat et a pour objectif d’apporter aux équipes éducatives des informations théoriques et pratiques, ressources et liens utiles pour accueillir les élèves allophones dans une classe.

A consulter : Le blog de Canopé

 


 

Les labels pour les centres de formation

 

Le label FLE

L’État a engagé une démarche d’assurance qualité auprès des centres de Français langue étrangère en France. De nombreux centres aux statuts divers (publics, privés, associatifs) proposent leur service et ont la possibilité de demander ce label.Cette démarche permet d'identifier, de reconnaître et de promouvoir les lieux de formation dont l'offre linguistique et les services présentent les garanties de qualité attendues.La mise en œuvre de la démarche est confiée au Centre International d'études pédagogiques (CIEP). Le label est délivré par une Commission interministérielle où siègent le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le ministère de la Culture et de la communication, et le ministère des Affaires étrangères et européennes.

A consulter : Le Label Qualité français langue étrangère sur le site du CIEPLe répertoire en ligne des centres labellisés Qualité français langue étrangère

 

Le label FLI

Le label qualité Français langue d’intégration (FLI) mis en place en 2011 par le ministère de l’Intérieur, était attribué aux organismes de formation qui enseignaient le français aux étrangers. Depuis juillet 2018, ce label a été abrogé. Les exigences et les critères du label FLI se retrouvent en filigrane dans les cahiers des charges, notamment des formations financées par l’OFII.


 

Se former aux métiers du Fle

La didactique du FLE/FLS est un sous-ensemble de la didactique des langues et cultures étrangères. Elle attire environ 1 500 étudiants par an dans les cursus de Master 1 et 2. Il n’existe pas de licence de FLE à part entière mais un parcours FLE qui complète une licence en lettres, sciences du langage ou langues.

A consulter : Le répertoire des masters en Fle sur le site du CiepLa didactique du FLE et du FLS à Rennes 2Les formations du CNEDLes formations de l’Alliance françaiseLe français langue étrangère : l’apprendre et l’enseigner en France, 2017 sur le site de la délégation générale à la langue française et aux langues de France

La cartographie des acteurs bretons

La cartographie des acteurs bretons de la lutte contre l’illettrisme et de l’apprentissage du français.


La cartographie des acteurs bretons présente les organismes de formation et les autres structures (associations, médiathèque, etc.) qui proposent des actions de lutte contre l’illettrisme et d’apprentissage du français.

Sont ainsi répertoriés les acteurs délivrant des ateliers de remise à niveau, des cours de français, des actions de promotion du livre et de la lecture.

Chaque acteur est géolocalisé et les actions qu’il propose ainsi que les lieux de formation sont décrits dans sa fiche.

A consulter : La cartographie des acteurs

La cartographie nationale de l’offre de formation linguistique

Une cartographie nationale de l’offre de formation linguistique est disponible sur le site du réseau des Carif Oref. Cette cartographie référence les formations destinées aux étrangers, en particulier les formations de l’Office Français de l'Immigration et de l'Intégration (OFII).Le réseau des Carif Oref a recensé plus de 12 000 actions de formation linguistiques destinées aux personnes étrangères souhaitant apprendre le français, dont plus de 270 actions en Bretagne.

A consulter : La cartographie sur le site du réseau des Carif Oref