Tech for good. Création de passerelles entre les métiers d'Uber et de la RATP

En marge du salon parisien VivaTech, le Président de la République a réuni, dans le cadre du sommet "Tech for good" 80 dirigeants de groupes français et internationaux. Ils ont planché sur 5 thèmes : la diversité, le "futur du travail" et de l'éducation, l'inclusion numérique et le développement. Et ont fait le point sur les engagements pris l'an dernier.

Google a déjà commencé à financer des projets à but non lucratif via l'enveloppe de 100 millions de dollars sur 5 ans annoncée lors du sommet 2018. Cette année, le géant du web annonce qu'il financera, via un appel à projets doté de 3 millions d'euros, 10 entreprises innovantes.

De son côté, Uber annonce qu'il a réalisé, en partenariat avec Orange un référentiel sur les softskills, référentiel qui va être utilisé par la RATP pour "créer des ponts" entre les métiers d'Uber et de Deliveroo et ceux du groupe francilien.

Microsoft lancera, pour sa part, à la rentrée prochaine, un mastère à distance sur l'intelligence artificielle.

Source

Les Echos, 15/05/19