Soft skills. Goshaba, la start-up qui révolutionne le recrutement

Afin d'aider les recruteurs à identifier les soft kills, les compétences non techniques (savoir-être, culture d'entreprise...) des candidats la start-up Goshaba a mis en place des outils de mesure via des jeux vidéos. Les 15 jeux disponibles, qui permettent de détecter les candidats les plus proches des valeurs du recruteur, ont déjà conquis Accenture, McDonald's, BNP Paribas ou Air Liquide.

Plus que de simples outils ludiques, ils permettent de mesurer certains traits de la pensée humaine, comme la capacité d'attention ou l'appétence au risque.

La start-up se distingue de ses concurrents car sa "cofondatrice a réalisé sa thèse à Harvard sur la modélisation des comportements humains et s'est confrontée à la réaction de certaines personnes étudiées à des tests psychologiques gamifiés". Cette solution, qui gomme les biais des recruteurs en entretien, veut "participer à la fin des sources de discrimination à l'embauche".

La start-up vient de lever 2 millions d'euros qui lui permettront de doubler son effectif et de développer son internationalisation, notamment en Asie.

Source

Les Echos, 04/06/19