Salaire. La Dares analyse les conventions collectives de branches

Date :

Consacrée aux conventions collectives de branches, une étude de la Dares analyse les différences salariales parmi les 15,3 millions de salariés couverts par ces accords. Si leur salaire moyen est de 2 240 € net pour un ETP, des différences importantes existent entre les secteurs d'activités (1 350 € net dans la coiffure pour 4 360 € chez les cadres de la métallurgie).

L'étude rappelle que le salaire moyen dépend "en grande partie" de la structure socioprofessionnelle du salariat de chaque branche. Celles qui proposent "un salaire moyen supérieur à 2 600 € ont au moins 20 % de leurs effectifs composés de cadres". D'autre part, au sein de chaque catégorie socio-professionnelle, des différences salariales existent au vu de l'inégale "rentabilité" des secteurs mais aussi de "l'hétérogénéité des postes occupés et [des] différences de structure par âge".

Elle rappelle que 7 % des salaires mensuels net en ETP sont compris entre 1 et 1,05 Smic chez les salariés couverts par une convention collective parce que, pour la majorité des branches, les grilles conventionnelles débutent au-dessus du salaire minimum. Ce pourcentage varie toutefois fortement selon les branches. S'il est de 1 % dans la métallurgie ou dans l'industrie pharmaceutique, il atteint 25 % dans la coiffure ou la propreté.


Source

Les Echos, 08/02/17