Rupture conventionnelle. Les cadres négocient mieux leur indemnité de rupture

Selon une étude de la Dares, le montant de l'indemnité de rupture versée lors de la signature d'une rupture conventionnelle varie selon différents critères. Plus le salaire est élevé, plus la personne a des chances de percevoir une indemnité supérieure au minimum légal. Le montant varie aussi selon la catégorie socioprofessionnelle.

Les cadres sont favorisés de part une couverture conventionnelle plus favorable, une meilleure information, une meilleure capacité de négociation et le fait que leurs ruptures se substituent "moins souvent à des démissions" que les ouvriers et employés.

L'étude démontre par ailleurs que le fait d'être assisté "dans le cadre de l'entretien préalable à la rupture conventionnelle multiplie par deux les chances de pouvoir négocier son indemnité". Or, seuls 5,6 % des salariés y ont recours.

Source

Les Echos, Le Télégramme, 31/01/18