Reconversion par l'alternance. Un nouveau dispositif en gestation

Dans la nuit du 30 au 31 mai dernier, les députés ont voté "la création d'un nouveau dispositif de reconversion pour les salariés" et de promotion par l'alternance destiné en priorité à "certains salariés" en CDI.

Son objectif est de former les personnes dont l'activité est à terme appelée à disparaître ou à évoluer profondément, au sein de leur entreprise vers un "métier d'avenir".

Les salariés "ayant une qualification inférieure ou égale au niveau III (soit le niveau BTS)" pourront y prétendre comme les signataires d'un contrat unique d'insertion.

Ce nouveau dispositif remplacerait les périodes de professionnalisation souvent détournées de leur vocation première à savoir "la montée des compétences des moins qualifiés". Or les budgets alloués à cet objectif, "sont majoritairement utilisés par les grandes entreprises au profit des cadres" ou encore "sous couvert de période de professionnalisation", des actions de formation de courte durée auraient également été réalisées.

Source

Le Monde, 01/06/18