Mobilité. 4 collectivités bretonnes lancent Ouestgo.fr

En Bretagne et Pays-de-la-Loire, seuls 6 % des trajets domicile-travail sont effectués en covoiturage alors que 80 % des actifs utilisent la voiture, le plus souvent sans passager. Pour développer le covoiturage entre le domicile et le travail, 6 collectivités du grand Ouest dont 4 bretonnes (Conseil régional de Bretagne, Conseil départemental du Finistère, les métropoles de Brest, Rennes, Nantes et Saint-Nazaire) et l'Ademe se sont associées pour lancer Ouestgo.fr, une plateforme dédiée au covoiturage quotidien dans l'Ouest.

Elle propose à l'usager une liste de conducteurs disponibles pour le trajet choisi. La plateforme indique les lieux facilement accessibles pour se retrouver et calcule le temps de détour.

Armelle Huruguen, vice-présidente du Conseil départemental du Finistère précise que toutes les collectivités qui le souhaitent peuvent s'associer au projet afin de "promouvoir le covoiturage sur leur territoire". Elle rappelle que cette innovation bretonne n'a pas d'équivalent en France.

Selon Jean-Jacques Bernard, vice-président de Rennes métropole, les start-up qui se sont lancées sur les "petits trajets ont toutes eu du mal à décoller car ils ne permettent pas de dégager un modèle économique assez rentable". "L'intervention publique était donc nécessaire", précise-t-il.

Reste maintenant à convaincre les automobilistes de l'intérêt du covoiturage au quotidien. Beaucoup sont réfractaires par crainte des contraintes et du risque d'être en retard, analyse Franck Lamiré, président de l'association bretonne Covoiturage +, associée au projet.

Source

Le Télégramme, Les Echos, 23-25/05/18