Marché du travail. La République tchèque recrute des Français

Le nombre de Français embauchés en République tchèque a augmenté de 50 % en 3 trois ans. Ils sont ainsi près de 5 000 actuellement inscrits au registre du consulat. Le marché est ouvert dans ce pays qui enregistre un taux de chômage au plus bas (2,4 %) et où "250 000 postes sont vacants", ouverts sans connaissance de la langue tchèque pour la plupart, où seulement une bonne maîtrise de l'anglais est nécessaire.

Les entreprises se tourneraient de plus en plus vers l'ambassade de France pour connaître les possibilités de recruter des francophones. Cette mobilité vers les pays de l'Est peut être une réponse à la difficulté que rencontrent les jeunes à trouver un premier emploi dans l'hexagone. Avec la collaboration de Pôle emploi, un site de recrutement Czechemploi.fr met en ligne les offres depuis le mois d'avril. A Pôle emploi de rappeler les aides à la mobilité auxquelles peut prétendre tout candidat au départ : remboursement des frais pour un entretien d'embauche, allocation de déménagement, aides au cours de langue, à la reconnaissance du diplôme...

Une étude d'InterNations (premier site à destination des travailleurs mobiles) donne Prague pour "la ville d'Europe la plus attractive pour les expatriés".

Source

Le Monde, 12/06/18