IAA. Le groupe Agromousquetaires recrute des Réunionnais pour travailler en Bretagne

Pour pallier le déficit de main-d’œuvre locale, le groupe Agromousquetaires a, en partenariat avec le Cnam, le Medef et l'entreprise Ma nouvelle ville, recruté de nouveaux collaborateurs à la Réunion. La démarche, initiée l'an dernier avec 7 personnes, s'est poursuivie : 15 nouvelles recrues viennent d'arriver dans le pays de Vitré pour occuper un poste ou suivre, pendant 2 ans, une formation de conducteur de ligne, de technicien de maintenance ou d'opérateur de production.

Elles travailleront à la SVA Jean-Rozé, aux Délices du Valplessis (Vitré), à Gatine viandes (La Guerche de Bretagne), à Trémorel (Côtes d'Armor), Josselin et Theix (Morbihan).

Fabienne Noailly, DRH au sein du groupe indique avoir "travaillé avec le Cnam qui est sur place [à la Réunion]. Nous avons reçu des CV puis les entretiens ont eu lieu par Skype après une présélection. Nous avons reçu de bons profils, des gens motivés avec une réelle envie d'avoir un emploi" indique-t-elle.

Les Réunionnais, qui ont fuit un chômage important, reconnaissent une adaptation et une intégration difficiles au début. Mais pour certains, les marques sont déjà prises.

Elodie Travers, chargée de développement commercial de l'entreprise Ma nouvelle vie, s'est chargée de leur trouver un logement. Certains ont décroché "une solution transitoire en Foyer de jeunes travailleurs (FJT) mais l'objectif est de trouver un logement pérenne le plus vite possible". Et le plus proche du lieu de travail : les nouveaux salariés arrivent sans voiture et sans permis pour certains.

Source

Ouest-France, éd. Vitré, 26/07/19