Egalité professionnelle. 68 % des ETI ont publié leur index

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, indique que 68 % des entreprises de taille intermédiaire (ETI) employant entre 250 et 999 salariés ont respecté la date limite du 1er septembre 2019 pour publier leur index de l'égalité professionnelle. Elles n'avaient été qu'1 sur 2 chez les plus de 1 000 salariés à être dans les clous pour le 1er mars.

En moyenne, les 4 772 ETI ayant publié leur index obtiennent une note de 82 points sur 100. 17 % sont "en alerte rouge" (18 % pour les entreprises de plus de 1 000 salariés), n'obtenant pas le score minimum de 75 points. Elles doivent donc prendre des mesures immédiates pour, sous 3 ans, atteindre ou dépasser ce seuil. Dans le cas contraire, elles s'exposent à des pénalités financières.

Les ETI déclarantes, comme les grandes entreprises, gèrent particulièrement mal les retours de congé maternité : 1 ETI sur 5 et 1 grande entreprise sur 3 sont en dehors du cadre. L'existence du plafond de verre est aussi criante : 1 grande entreprise et 4 ETI sur 10 comptent au mieux une femme dans le top 10 des rémunérations.

Les ETI qui n'ont pas encore publié leur index s'exposent à des relances de l'administration.

Source

Les Echos, Le Monde, 18/09/19