Economie. La Bretagne au beau fixe selon l'Insee

Dans son dernier baromètre, l'Insee dresse les résultats de l'économie bretonne en 2017. L'emploi salarié est en nette progression (2,4 %) avec des résultats supérieurs à la moyenne nationale de 1,6 %. Près de 17 000 emplois ont été créés, portés par le secteur tertiaire marchand (+ 14 500 postes) dont le commerce, le secteur de l'hébergement restauration, les services aux entreprises.

Environ 1/3 de ces emplois correspond à des emplois intérimaires, souvent précurseurs d'une reprise de l'emploi pérenne. L'Ille-et-Vilaine est en tête des départements bretons avec une croissance de 3,5 % des emplois. Le Finistère stagne à +1,3 %, "plombé" par un secteur agroalimentaire en pleine crise.

A ces créations d'emploi, s'ajoutent un chômage en net recul. La Bretagne enregistre un taux de sa population active sans emploi à 7,4 %. Elle se situe juste derrière les Pays-de-la-Loire, première région de France avec un taux à 7,3 %. Cette baisse du chômage serait surtout due à un regain de l'activité à temps partiel.

Agriculture : si on écarte le secteur de la volaille, l'agriculture en 2017 se porte mieux.

Création d'entreprise : à l'exception de la construction, tous les secteurs économiques portent la création d'entreprise en Bretagne qui progresse de 3,4 %.

Société : selon l'Insee, les bretons "en fragilité sociale" sont de plus en plus nombreux. Par exemple, ils sont 7,5% de plus à bénéficier de la prime d'activité et 0,6 % du RSA. Toutefois, la région Bretagne reste en deçà des pourcentages nationaux.

Source

Le Télégramme, 01-04/06/18 ; Ouest-France, 04/06/18