ESS. Un secteur d'activité encore méconnu, selon l'Ifop

Commandité par l'Union des employeurs de l'économie sociale et solidaire (Udes), le sondage réalisé par l'Ifop auprès des chefs d'entreprises et du grand public sur l'image de l'ESS révèle que 26 % des français ne connaisse pas ce secteur d'activité (27 % pour les chefs d'entreprise). En revanche, les sondés lui associe une image positive de renforcement du lien social (84 %), de création d'emplois (67 %). L'ESS doit donc encore gagner en visibilité.

L'autre bataille attendant le secteur est celle d'une légitimité afin de devenir un "secteur d'activité comme les autres". En effet, alors que l'économie sociale et solidaire compte 478 conseillers prud'hommaux, elle ne fait pas partie du conseil de la prud'homie, ni du Conseil nationale de la négociation collective. Côté fiscal, si l'ESS bénéficie du pacte de responsabilité, elle n'a qu'un accès limité au Crédit impôt compétitivité emploi (Cice).

Source

Les Echos, 30/09/15