Développement local. France Stratégie analyse le marché de l'emploi autour de 12 métropoles

France Stratégie vient d'analyser le marché de l'emploi sur les territoires connexes à 12 métropoles françaises : Lille, Rouen, Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, Nice, Grenoble, Lyon et Strasbourg. Entre 1999 et 2014, l'emploi y a crû de 1,4 % par an contre 0,8 % sur l'ensemble du territoire. Ce constat masque cependant des disparités.

Bordeaux, Montpellier, Nantes, Rennes et Toulouse ont gagné des emplois quand Nice, Rouen et Strasbourg en ont perdu et que Grenoble, Lille, Lyon et Marseille sont restés stables. Seul Lyon fait profiter de son dynamisme à sa périphérie. En effet, les auteurs constatent que "l'emploi salarié dans les zones d'emploi situées à la périphérie des 12 métropoles étudiées n'a pas augmenté davantage que dans le reste du territoire en moyenne".

Autres différences territoriales. Lille, Toulouse et Montpellier se développent dans un relatif isolement. Grenoble et Strasbourg font moins bien que les régions qui les entourent. L'emploi a baissé à Nice et Rouen mais aussi aux alentours. Lyon, Nantes, Aix-Marseille et Bordeaux et Rennes, dans une moindre mesure, sont dynamiques et cet effet se diffuse au-delà de leurs frontières.

Au vu de ces constats, les auteurs concluent que "la double question de la capacité des métropoles à se développer et à faire rayonner leur dynamisme sur les territoires reste entière".

Source

Les Echos, 04/12/17