Création/reprise d'entreprise. Les Scop emploient 1 200 personnes dans le Finistère

Dans le cadre du mois de l'Economie sociale et solidaire (ESS), l'Adess de Cornouaille organise le 30 novembre, en partenariat avec la délégation régionale des Scop de l'Ouest, une table-ronde pour sensibiliser les chefs d'entreprises et les futurs repreneurs au choix de la Scop comme modèle de transmission. 3 entreprises ayant franchi le cap dans diverses circonstances témoigneront.

Dans le Finistère, 52 Scop ont vu le jour entre 2013 et 2015. Ce modèle économique fait travailler 1 200 personnes dans le département et 55 000 au national. Dans beaucoup de cas, la Scop a été choisie pour transmettre une entreprise en bonne santé financière.

L'Adess Cornouaille a entamé un long travail de sensibilisation et d'information des chefs d'entreprise de Quimper Bretagne occidentale, Quimperlé communauté et Concarneau cornouaille agglomération. Sur les 80 entreprises démarchées en passe d'être vendues pour cause de prochain départ à la retraite de leur dirigeant, une dizaine a accepté un rendez-vous de présentation et 5 dossiers ont été transmis à l'Union régionale des Scop, indique Clémence Bideau, coordinatrice de l'Adess Cornouaille.

Source

Le Télégramme, éd. Quimper, 22/11/17