CPF. Le compte personnel formation traduit en euros

Désormais, le Compte personnel formation (CPF) sera libellé en euros. C'est le pari du Gouvernement pour rendre le CPF plus attractif et booster un outil "considéré comme abstrait". A la place d'heures, le salarié verra son compte abondé en euros : 500 euros par an dans la limite de 5 000 euros. Cette somme sera portée à 8 000 euros pour les personnes les plus éloignées de l'emploi.

Son utilisation devrait également être remaniée et activable de différentes façons :

- librement à l'initiative du salarié sans en référer à son employeur et hors temps de travail ;

- ou "dans une démarche de co-construction qui met à contribution le CPF et l'employeur afin de financer le stage" ;

- le CPF dit "de transition" pour des formations plus longues en remplacement du Congé individuel de formation appelé à disparaître.

Concrètement, une application numérique permettrait de choisir la formation voulue et de la "commander". La Caisse des dépôts et consignations assurerait le règlement.

Le Gouvernement entend également aider les personnes dans leur choix de formation "en renforçant le Conseil en évolution professionnelle (CEP)".

Source

Le Monde, 10/03/18