CPF. Boom des demandes avant le passage en euros

Plusieurs Organismes paritaires collecteurs agréés (Opca) constatent, depuis 1 ou 2 mois, une hausse des mobilisations du Compte personnel de formation (CPF). La raison de cet engouement ? Son passage en euros au 1er janvier 2019, suite à la réforme de la formation. Il serait désormais crédité de 500 euros par an (800€ pour les moins qualifiés) contre 24 heures jusqu'à présent. Mais le taux de conversion moyen heures de CPF ancienne version /CPF monétisé nouvelle version, baisse.

En effet, il était de 31 euros de l'heure via les Opca grâce à la mutualisation, alors qu'il sera désormais de 14,28 euros de l'heure (500 euros pour 35 heures annuelles).

Si les opposants à la monétarisation du CPF dénoncent un changement défavorable aux salariés, le Gouvernement rétorque que c'est le système de mutualisation qui a favorisé l'inflation des prix des formations. Le nouveau système devrait donc faire évoluer le marché et le salarié y gagnera.

Pour activer le CPF nouvelle version, les salariés disposeront d'une application qui, dans sa version définitive, leur permettra de payer directement l'organisme de formation. Sa première version ne devrait toutefois pas être disponible avant mi-2019. Et attendant, les Opca sont mobilisés pour assurer la transition. Ils instruiront, au moins pendant le premier semestre 2019, les demandes de mobilisation de CPF en euros.

Source

Les Echos, 06/06/18