Agriculture bio. Le Gouvernement confirme le plan Ambition 2022

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travers, a confirmé lundi le financement du plan Ambition 2022 (1,1 milliard d'euros) destiné à augmenter la production de denrées alimentaires issues de l'agriculture bio. Ce plan entend augmenter la surface agricole dédiée au bio, structurer les filières, renforcer la recherche, former les acteurs et adapter la réglementation.

Les dispositifs d'aide comprennent :

- des aides à la conversion, soit 630 millions d'euros issus du fonds Feader (Fonds européen agricole de développement rural) et 200 millions de crédits de l'Etat,

- le Fonds Avenir bio passe de 4 à 8 millions d'euros,

- le crédit d'impôt prolongé jusqu'en 2020, passera de 2 500 à 3 000 euros,

- et à partir de 2020, 50 millions d'euros issus de la redevance pour pollution diffuse (RPD) - une taxe appliquée sur les produits phyto.

Un comité de pilotage réunissant "l'ensemble des acteurs concernés assurera la mise en oeuvre et le suivi du programme".

Par ailleurs, un nouvel objectif de 20 % de produits bio vient d'être fixé à la restauration collective publique et pour la restauration commerciale, celui de développer son offre en bio.

Source

Le Télégramme, 25/06/18 ; Les Echos, Ouest-France, 26/06/18