Avenir professionnel. Les conditions de mobilisation du "CPF rénové" et les frais pris en charge dans ce cadre (décret)

2 décrets sont parus en décembre 2018.

Le "CPF rénové" est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Si le changement le plus visible réside dans la monétisation du dispositif, quelques autres modifications sont également actées. Ainsi, les conditions de mobilisation du CPF sont allégées par un décret publié le 30 décembre 2018 qui détermine également les modalités de prise en charge des frais de formation au titre du compte personnel de formation. Un second décret publié le même jour définit les conditions d’éligibilité au CPF des bilans de compétences, des actions de formation d’accompagnement dispensées aux créateurs d’entreprises.

Source

AEF, 04/01/19