Apprentissage. La durée d'ancienneté requise pour les tuteurs est réduite à deux ans (décret)

Les conditions de compétence professionnelle exigée d’un maître d’apprentissage sont modifiées par un décret publié au Journal officiel vendredi 14 décembre 2018.

En l’absence de convention ou d’accord collectif de branche, la durée minimale d’ancienneté dans le métier requise passe de trois ans à deux ans à compter du 1er janvier 2019. Le texte découle de l’article 13 de la loi "Avenir professionnel" du 5 septembre 2018. Le passage sur la valorisation de cette fonction dans les entreprises a été supprimé après l'examen du texte par le Cnefop le 12 octobre 2018.

Source

AEF, 14/12/18